L’appartement où habitent les couleurs est un projet personal deco-shopper réalisé dans un appartement pour une cliente à Barcelone.

 L’appartement m’a séduit au premier clin d’oeil. Il est vrai que sa situation privilégiée en haut d’un huitième étage et avec la lumière naturelle envahissant aux quatre vents, prédispose quiconque à s’imaginer en train de tourbillonner dans les airs. En tout cas la sensation est de îlot au milieu du va et vient urbain. Mais, ce qui a vraiment captivé ma rétine c’est sentir un appartement où la vie est couleur, où les tonalités chromatiques s’harmonisent et émanent naturellement en toutes formes et volumes. Fascinée par le respect sur comment le rouge rehausse le coussin orange ou la librairie qui est derrière, les tonalités vertes ou bleues là-bas présentent, procurant valeur et sens. Absence totale de saturation. Une combinaison innée de chromatismes qui apportent une sereine jovialité tout en créant une ambiance calme et chaleureuse.

Alors après la description que je viens de vous faire vous pouvez imaginer la dichotomie qui s’est présentée quand j’entamais la recherche de mobilier pour le salon et la salle à manger de cet appartement où habitent les couleurs.  La cliente manifestait sa préférence pour introduire plus de couleur et moi, ma première impression était de compenser avec des couleurs plutôt neutres, terres, grises ou taupes. L’intuition et l’écoute active ont finalement débouché sur une proposition en bleu et orange qui combinée avec le blanc et le chêne ou la pierre naturels, ont bouclé le projet. Le mobilier signé Fritz Hansen assure la qualité et s’intègre de façon légère et élégante dans le living room.

Tous les projets sont des sources d’apprentissage; de celui-ci concrètement je peux vous dire que j’ai appris que se promener dans cet appartement c’est se promener dans la nature, par la chromatographie de couleurs présente qui cohabitent l’une à côté de l’autre. Parfois emboîtés dans des cartes de couleurs grises, parfois limités par la peur de ce qui est inconnu ou produit d’une lecture intolérante, nous restons figés dans une zone de confort marécageuse.

Ce projet de personal deco-shopper est un appel à la tolérance, à la capacité d’intégration via la combinaison chromatique, à la recherche d’équilibres nécessaires comme résultat d’une communication fluide entre les espaces, les objets et ses habitants.

Voici la vidéo témoignage. Bon weekend à tous!